Égypte : un avion russe s’est écrasé avec 224 personnes à bord

Le contrôle aérien égyptien a perdu contact avec un avion de ligne qui avait décollé de Charm el-Cheikh et faisait route vers la Russie.

Selon un communiqué du bureau du Premier ministre égyptien Chérif Ismaïl, un « avion civil russe » est « tombé samedi dans le centre de la péninsule du Sinaï ». Un haut responsable de l’autorité de contrôle de l’espace aérien a indiqué à l’AFP que la communication avait été coupée avec un avion charter russe transportant 217 passagers, essentiellement des touristes russes, et 7 membres d’équipage. 17 enfants seraient sur la liste des passagers.

Toujours d’après le Premier ministre, les débris de l’avion russe auraient été localisés dans le Sinaï. « Les avions de l’armée ont retrouvé les débris de l’avion (…) dans une région montagneuse, 45 ambulances ont été envoyées dans la zone pour évacuer les morts et les blessés », précise le communiqué.

Contact perdu 23 minutes après le décollage

Toutefois, ce crash n’est pas confirmé par une autre source ni par les autorités russes. D’autres informations communiquées plus tôt par le chef de la sûreté aérienne en Égypte indiquaient que l’avion avait finalement rétabli le contact avec le contrôle aérien turc. L’avion en question, un Airbus A321 (EI-ETJ) de la compagnie russe Metrojet (Kovalia), effectuait le vol 7K9268 entre Charm el-Cheikh et Saint-Pétersbourg. En service depuis 18 ans, l’appareil aurait disparu des écrans radars à Chypre, près de Larnaca.

Le site spécialisé Flightradar24 indique que le contact a été perdu 23 minutes après le décollage effectué à 5h51 heure locale. Juste avant que le signal ne disparaisse, l’avion effectuait une descente de 6.000 pieds par minute. Selon le média russe Russia Today, le pilote aurait demandé à changer de cap pour atterrir au Caire. En visite au Mont Saint-Michel, François Hollande a « adressé au président russe Vladimir Poutine les condoléances de la France » suite à l’annonce du crash par les autorités égyptiennes.